s'inscrire à la newsletter

Découvrez l'interview de M. le Maire de Sainte Soulle


Monsieur le maire Bonjour, merci de nous accorder cette interview. Vous êtes l’élu de la commune de Salles-sur-mer depuis bientôt 5 ans. Commune que vous gérer avec passion et dynamisme, vous avez par exemple récemment créer pour le bien des enfants de Salles-sur-mer un nouveau centre de loisir : « les ptit’s sallés ». Mais votre influence ne s’arrête pas la, vous êtes également Vice-président de la CDA de La Rochelle, d’où ma première question :


Quelles sont pour vous les atouts de la commune, qu’est ce que salles sur mer apporte à la CDA ?


Pour commencer, Salles sur mer est l’une des rares communes vertes, avec un important marais. Au niveau de l’activité, Salles-sur-mer comporte au nord la zone artisanale de l’aubépain, avec une quinzaine de parcelles gérées par la CDA. Cette zone attire de nombreux artisants et il reste encore deux parcelles à finir qui, une fois terminée, attireront environ 500 emplois. Coté sud, nous avons le centre commercial de l’océan qui est utilisé par les communes voisines.


La commune tend donc à se développer et à créer des emplois. Il va donc vous falloir accueillir cette nouvelle population. Comment allez vous répondre à cette demande ? Quels sont vos objectifs dans le cadre du plan d’urbanisme ?


Salles-sur-mer veut maintenir l’urbanisme dans le style ou il était, par exemple, nous n’autorisons pas les toits qui ne sont pas en tuiles. Au niveau de la densité, nous avons conclut un accord avec l’état (le SCOT) pour ne pas dépasser les 20 habitations par hectares, sur un rythme de 20 à 30 logements par an. L’objectif est de développer la commune tout en gardant son identité, sans brusquer le quotidien des habitants et en intégrant au mieux la nouvelle population.


Pour entreprendre ces constructions, vous avez choisi le groupe Littoral. Comment percevez-vous l’action du groupe ?


Pour être franc, nous n’avons pas vraiment choisi le groupe littoral. Étant donné que les terrains constructibles sont privés, ce sont les propriétaires eux-mêmes qui ont choisi Littoral. Ils se sont tournés vers un groupe qui a la capacité de construire leurs habitations, de se faire entendre au niveau de la CDA et de négocier avec nous-mêmes. Les échanges avec la mairie se passent tout à fait normalement et je considère que le groupe, depuis l’arrivée de M. Bouquet, à réussi son projet.


Recommanderiez-vous le groupe littoral à d’autres maires ?


Jusque là tout se passe bien, j’attendrais que le projet de la tranche 1 de Salles-sur-mer soit terminé pour prononcer mes recommandations.


Merci de nous avoir accordé cette interview, je rappelle qu’on peut retrouver toute l’actualité de M. FOUCHER et de salles-sur-mer sur le site de la ville : www.salles-sur-mer.fr


Interview réalisé par Alexandre RENOUX